Barcelone, c’est mon coup de coeur voyage, et vous allez vite le comprendre.

4 jours à déambuler dans la ville catalane en 2006, avec déjà l’envie de m’installer à l’étranger, pratiquer une langue étrangère, voir du pays, … 1 mois et demi après j’ai chamboulé ma vie et je me suis installée à Barcelone pour de nombreuses années, cela fait 10 ans ! Je ne savais pas à ce moment-là que ce crush pour ´´Barna´´ allait durer.

Je suis passée de la simple touriste, ne connaissant rien à la culture catalane, à la barcelonaise d’adoption dans cette ville cosmopolite et riche… en tout. Je dis bien en tout car elle est ouverte culturellement, ouverte sur la mer, le tourisme (de masse ce que je déplore parfois), la fiesta, le modernisme, l’architecture, la tradition… tout cela fait un mixe de choses à découvrir lors d’un séjour à Barcelone. Les Catalans aiment discuter, expliquer  leur chemin aux touristes (qu’ils appellent guiris, en roulant le r). Ils cultivent la tradition, les valeurs familiales, ils peuplent les terrasses tout au long de l’année, et les barcelonais adoptifs se joignent à eux pour profiter de cette ambiance décontractée.

Barcelone attire du monde, les touristes  très nombreux en été, déambulent dans le centre et à la plage. Beaucoup d’entreprises délocalisent ici et de nombreux étrangers s’y installent. Barcelone fait rêver et pas seulement les Français.

Les fans du Barça s’enthousiasment devant les boutiques officielles et vont assister à un match au Camp Nou, pour les plus chanceux. Le club blau grana est dans le coeur des Barcelonais, on nous le rappelle tous les jours ! Et c’est dans les bars que les amis se retrouvent pour boire des cañas (bière pression) et encourager les ´´dieux´´du Camp Nou.

Il y a une chose à laquelle je ne me suis pas habituée, et beaucoup de Français vous le diront : les pétards qui fusent toute la nuit de la San Juan (la Saint Jean). Il vaut mieux être de sortie ce soir-là ou avoir un sommeil de plomb. Il est recommandé de faire un tour à la plage et voir ce qu’il s’y passe, au moins une fois, la fête bat son plein. C’est un passage obligé comme las Ramblas, un moyen comme un autre de connaître Barcelone et ses grandes festivités.

J’aime la Corre Foc (le e est prononcé comme un a en catalan, même si les puristes vous diront que ce n’est pas tout à fait ça).  Il s’agit d’un impressionnant défilé de ¨diables¨. Ceux-ci tentent d’effrayer les curieux avec leurs piques déployant des petits feux d’artifice. Un dragon crache du feu au rythme des percussions des batucadas. Beaucoup de monde se rassemble pendant la fête de la Merçé et les fêtes de chaque quartier pour assister au spectacle. Tout cela dans un bruit d’enfer.

La Merçé est la patronne de la ville : fin septembre, concerts et défilés sont organisés, la ville est en effervescence. On y voit aussi une Corre Foc pour enfants, tout aussi amusante. Les concours de pyramides humaines (Castellers) devant la mairie font frémir la foule. Les gens se pressent autour de la place avec un peu d’avance pour ne rien manquer. J’avouerais que j’ai la larme à l’oeil à chaque fois que j’assiste aux Castellers, l’émotion est à son comble lorsque l’enfant arrive en haut de la pyramide et salue la foule, pour vite redescendre. C’est un sport dangereux mais une tradition tenace.

L’hiver la ville a beaucoup de charme aussi, il y a moins de monde, on apprécie les soirées sur les terrasses, les bars et cafés sont animés toute l’année. Les boîtes de nuit et salles de concert sont très fréquentées les samedi soirs.

Les musées sont nombreux : Picasso, Miro, le Macba, le Mnac, le CCCB, les maisons de Gaudi…, le modernisme et l’art contemporain sont bien représentés.

La montagne de Montjuic accessible en bus ou en funiculaire permet de trouver un peu de verdure en ville, avec un jardin botanique et des balades agréables avec la flamme et le stade olympique, derrière le Musée National d’Art de Catalunya. Ce musée surplombe la Plaza Espanya (la belle place que l’on traverse en bus ou en taxi lorsqu’on vient de l’aéroport). Le Poble Espanyol, une reconstitution des villages typiques espagnols, offre une visite plaisante. Tout en haut, domine le château de Montjuic, une ancienne forteresse militaire, d’où l’on aperçoit le grand port de marchandises de l’autre côté de la ville.

Dans une rétrospective de photos entre 2006 et 2015, je vous fais découvrir ma ville coup de coeur.

Pêle-mêle dans le centre et au port

Le parc Guëll, la Casa Batlló et Monumental ancienne plaza de toros

Le Mnac, les fontaines magiques, Plaza España

Las Ramblas avec les statues humaines, les animations de rue et le marché de la Boqueria

 Le parc de les Aïgues dans les hauteurs de Barcelone

La Sagrada Familia et l’Hospital Sant Pau en haut de l’avenida Gaudi, ancien hôpital patrimoine mondial de l’Unesco

La plage de la Barceloneta et la Vila Olímpica

Les Castellers, la Corre Foc et la Batucada